Fresque: Apôtres, Vie et Passion du Christ, Oeuvres de Miséricorde

La fresque visible dans le transept sud occupe deux murs et montre les « Apôtres », la « Vie et Passion du Christ », les « Oeuvres de Miséricorde »

(photo prise en lumière naturelle sans flash)

Elle date également du XIV-ème siècle et se présente sous forme de deux bandes horizontales à vignettes. Le thème développé est le Symbole de Foi dont les apôtres portent en banderoles le texte du Credo dont quelques mots sont encore lisibles. La bande supérieure raconte la Passion, la Résurrection et l'Ascension du Christ ainsi que la pentecôte et le Jugement dernier. Celle-ci fait le lien avec le thème des oeuvres de la miséricorde.

Répartie sur deux murs la fresque représente :

  • Les apôtres
  • La résurrection de Lazare
  • L’entrée à Jérusalem
  • Le lavement des pieds
  • La Cène
  • le jardin des oliviers
  • Le baiser de Judas
  • L’ arrestation du Christ
  • Jésus devant Pilate
  • La flagellation du Christ
  • Le couronnement d’épines
  • Jésus présenté au peuple
  • La montée au calvaire
  • Jésus est dépouillé de ses vêtements
  • Jésus est cloué sur la Croix
  • La Crucifixion
  • La Déploration
  • La Résurrection du Christ
  • L’apparition aux apôtres
  • La remise des clés à saint Pierre
  • La Pentecôte
  • Le Jugement dernier

Les « Oeuvres de Miséricorde »

Ce sont les actions que chaque chrétien peut accomplir pour venir en aide à son prochain dans ses nécessités corporelles et spirituelles.
On distingue 14 oeuvres : 7 relèvent du spirituel et 7 autres du corporel.

Les oeuvres spirituelles remontent aux « Pères du Désert » des III-ème et VI-ème siècles qui ont vécus en communauté ou en ermites dans le désert d’Egypte. Thomas d’Acquin les énonce:

  • je conseille celui qui est perdu,
  • je reprends et j’enseigne à l’ignorant,
  • je console le malheureux,
  • je pardonne le pécheur,
  • je supporte et je prie pour les humbles.»

Les œuvres de miséricorde corporelles sont énumérées par saint Matthieu dans la parabole du jugement Dernier : «

  • Nourrir l’affamé,
  • abreuver l’assoiffé,
  • accueillir l’étranger,
  • vêtir les malheureux,
  • soigner les malades,
  • et visiter les prisonniers »;
  • « ensevelir les morts » a été ajouté par l’Église vers le XIII-ème siècle

Association à but non lucratif