Vitraux: photos

Un détail des vitraux.

Sur cette superbe photo  on peut voir toute la complexité des vitraux et comprendre pourquoi il faut tellement de temps pour les remettre en état, remise en état signifiant ici dans l’état le plus proche possible de celui d’origine dans le respect du travail accomplit par nos prédécesseurs.

vitrail-detal-1
Détail d’un de grands vitraux du choeur (photo: Claude Dietenbeck)

Cette photo a été prise depuis l’intérieur de l’église et ne montre donc pas son état extérieur, notamment celui du plomb côté rue, ni la face du verre qui était en contact avec le vent, la pluie et le gel.

Quand on regarde la quantité de plomb utilisé pour enchâsser les parties en verre, on peut s’imaginer le poids d’une hauteur de vitraux. Le plomb étant malléable, on comprend qu’il a fallu les diviser en grands morceaux pour les manipuler et le poser avec une planéité parfaite.

La partie métallique de séparation des différents morceaux est bien visible. D’ailleurs la saleté qui s’est déposée sur les parties en verre et empêche le passage de la lumière est elle aussi bien visible.

La finesse des dessin et le réalisme de la scène: Marie, Joseph, l’enfant Jésus, les anges sont impressionnants.

La structure en pierres de taille dont vous pouvez voir une photo ci-dessous) complète l’ensemble. Cette structure sera nettoyée et réparée si nécessaire. Sur la photo on voit d’ailleurs que cela a été fait avec plus ou moins de bonheur lors de la restauration précédente.

vitraux-detail-2
Détail de la structure en pierre de aille entourant les vitraux. ( photo: Bernard Weigel )

Quand on pense que ces vitraux on traversés environ 800 ans, on ne peut que se réjouir de les voir bientôt à nouveau dans toute leur splendeur.

Quelques photos prises durant les travaux.

echaffaudagevitraux
Novembre 2016. Les échafaudages pour la phase de diagnostics (photo: Louis Kolb)

Association à but non lucratif